Voir enfin le musée et les jardins de Souvigny (Allier)

 Depuis son inauguration officielle le 2 décembre 2011, tout déficient visuel peut désormais goûter au plaisir d’une vraie visite grâce à un audio-guide et à un carnet de dessins en relief et en caractères agrandis.


Outils mis en place à Souvigny pour les déficients visuels

Le musée et jardins de Souvigny au bout des doigts, c’est possible grâce au soutien du Fonds Social Européen, du Secrétariat d’État au Tourisme, des Conseils Régionaux Auvergne, Bourgogne et Midi-Pyrénées ainsi que de la Caisse d’Épargne. Cette adaptation permet désormais au public handicapé visuel de découvrir la colonne du zodiaque, le trésor monétaire, la frise monumentale ainsi que les jardins du Musée.

Un parcours sensoriel audio-guidé avec commentaires audio-descriptifs permet d’appréhender la ville et son histoire. Des carnets d’aide à la visite présentent des dessins en relief et en couleurs contrastées. De plus, une formation des guides-conférenciers et des personnels de l’office de tourisme est programmée ce même jour, sur les techniques d’accueil des publics handicapés visuels.

 

Ces outils ont été réalisés avec la collaboration l’association Braille & Culture. Créée en 1990 et basée dans le Puy-de-Dôme, l’association compte à son actif plus d’une centaine d’initiatives dans ce domaine. Parmi-elles, le projet « Massif Central au bout des doigts » a pour principal objectif la constitution d’un réseau de sites patrimoniaux adaptés à l’accueil des publics déficients visuels.

 

Parce qu’on ne voit pas qu’avec les yeux, Braille & Culture s’engage à adapter les plus beaux sites régionaux et nationaux en transformant les aspects visuels en notions tactiles, olfactives et auditives. Grâce aux efforts fournis, Souvigny pourra désormais accueillir toute personne désireuse de découvrir le patrimoine archéologique, monumental et ethnologique présenté au Musée.

En savoir plus :

• Visite de l’église et du musée  :  ville de Souvigny

Musée et jardins de Souvigny

Dans le cadre de la démarche Massif central au bout des doigts, d’autres départements ont rejoint le mouvement et ont mis en place des sites accessibles à la visite :

• Conques (Aveyron), visite du village et du Trésor :  Visite du village et du trésor

• Saint-Flour (Cantal), visite de la ville et du circuit des remparts :  Visite de Saint-Flour

• Saulieu (Côte d’Or), visite de la ville et du Musée Pompon : Visite de Saulieu

• Montbrison (Loire) : visite de la ville :  Découverte de Montbrizon

• Château de la Bâtie d’Urfé (Loire), visite du château et des jardins :  Balade au château de la Bâtie d’Urfé

• Mende (Lozère), visite de la ville : Visite de la ville

• Écomusée du Mont-Lozère (Lozère), visite de l’Écomusée : Découverte de l’écomusée

• Vézelay (Yonne), visite de la ville et du musée de l’Œuvre :  Visite de Vézelay

Crédit photos : ©Commune de souvigny – ©Musée de Souvigny

11 Responses to Voir enfin le musée et les jardins de Souvigny (Allier)

  1. Le musée de Souvigny (Allier) bientôt accessible aux déficients visuels. Le vendredi 2 décembre aura lieu officiellement l’inauguration du matériel de visite adapté aux personnes mal voyantes. Un projet qui a permis la réalisation d’un audio-guide et d’un carnet de dessins en relief et en caractères agrandis à la fois pour la visite du musée et celle des jardins. Cette adaptation permet désormais au public handicapé visuel de découvrir la colonne du zodiaque, le trésor monétaire, la frise monumentale ainsi que les jardins du Musée. Un parcours sensoriel audio-guidé avec commentaires audio-descriptifs permet d’appréhender la ville et son histoire. Des carnets d’aide à la visite présentent des dessins en relief et en couleurs contrastées. De plus, une formation des guides-conférenciers et des personnels de l’office de tourisme est programmée ce même jour, sur les techniques d’accueil des publics handicapés visuels. Ces outils ont été réalisés avec la collaboration l’association Braille & Culture. Créée en 1990 et basée dans le Puy-de-Dôme, l’association compte à son actif plus d’une centaine d’initiatives dans ce domaine. Parmi-elles, le projet « Massif Central au bout des doigts » a pour principal objectif la constitution d’un réseau de sites patrimoniaux adaptés à l’accueil des publics déficients visuels. Le musée et jardins de Souvigny au bout des doigts pour les déficients visuels, c’est désormais possible grâce au soutien du Fonds Social Européen, du Secrétariat d’État au Tourisme, des Conseils Régionaux Auvergne, Bourgogne et Midi-Pyrénées ainsi que de la Caisse d’Épargne.

  2. Vendredi 24 mai dernier a été inauguré le circuit de visite adapté au public déficient visuel du village de Belcastel. En présence de M. le Maire et M. Pichot (directeur de Braille & Culture), ce ne sont pas moins de 200 personnes qui étaient présentes. Parmi elles : Cécile Lenglet, secrétaire générale de la préfecture ; Marie-Lou Marcel, députée et conseillère régionale ; Jean-Michel Lalle, vice-président du conseil général ; Sahito, délégué général japonais auprès de l’Europe ; Francis Castan, directeur départemental du tourisme ; les maires des plus beaux villages, ceux des villages du canton et des alentours ; les villageois, leur conseil municipal et bien d’autres encore. Inscrit dans le cadre de « Massif Central au bout des doigts », le projet a bénéficié du soutien de l’Europe, du Fonds national d’aménagement et de développement du territoire, du Groupe La Poste, ainsi que des Conseils régionaux Auvergne et Midi-Pyrénées. La visite du village classé «Plus Beaux Villages de France» est désormais accessible aux publics déficients visuels grâce à la mise en place d’un parcours de visite adapté avec audioguide MP3 et carnets de dessins en relief et couleurs contrastées. Une formation à l’accueil du public déficient visuel a également été dispensée auprès des personnels de l’Office de Tourisme.

  3. Un parcours sensoriel audio-guidé avec commentaires audio-descriptifs permet d’appréhender la ville et son histoire. Des carnets d’aide à la visite présentent des dessins en relief et en couleurs contrastées. De plus, une formation des guides-conférenciers et des personnels de l’office de tourisme est programmée ce même jour, sur les techniques d’accueil des publics handicapés visuels.

  4. Owen F. Carr dit :

    Lorqu’Alfred Nobel mourut en 1896, laissant derrière lui l’une des plus grosses fortunes de son siècle, son testament autographe ne contenait rien de plus qu’une esquisse de son grand projet visionnaire : la création de cinq prix pour «â€‰ceux qui, durant l’année écoulée, ont rendu un grand service à l’humanité. Ce testament, qui comportait de nombreuses failles juridiques, fut vigoureusement contesté par sa famille. De plus, Nobel n’avait donné aucune indication concernant son projet aux institutions qu’il avait désignées pour remettre les prix. C’est en très grande partie grâce à l’énergie et à la détermination de Ragnar Sohlman, le jeune assistant de Nobel que ce dernier avait désigné comme l’un de ses exécuteurs testamentaires, que son grand rêve fut finalement réalisé. L’Héritage d’Alfred Nobel raconte l’histoire véridique de la création de la Fondation Nobel, aujourd’hui dirigée par le petit-fils de Ragnar Sohlman. C’est aussi le seul témoignage concernant Alfred Nobel émanant de quelqu’un qui l’a personnellement connu.

  5. Marcel Dawson dit :

    La visite du fameux village corrézien de Collonges-la-Rouge (labellisé « Plus Beaux Villages de France ») est accessible aux touristes déficients visuels grâce à la mise en place d’un circuit sensoriel avec commentaires audio-descriptifs et carnets de dessins en relief et couleurs contrastées. Les personnels de l’Office de Tourisme ont suivi la formation Braille & Culture d’accueil du public mal et non-voyant.

  6. Ces visites correspondent à une réelle demande du public et s’avèrent indispensables dans un musée dont les collections de peintures occupent plus d’un tiers de l’espace muséal. A l’inverse des moulages de l’espace tactile accessibles individuellement, cette appréhension de la peinture ne peut se faire que par la médiation d’une visite-conférence avec les contingences temporelles et la dynamique de groupes qui en découlent. C’est pourquoi un guide multimédia propose un nouvel accès aux collections de peinture grâce à des parcours audio descriptifs. En location à chacune des entrées dans les collections, cet outil de médiation s’accompagne de supports en relief reproduisant les tableaux proposés dans le parcours. Trois thématiques sur le nu, la nature morte et les histoires déclinent à chaque fois une sélection de cinq œuvres emblématiques. Cette sélection permet au visiteur de se constituer des repères et d’acquérir des éléments de référence en histoire de l’art. Le commentaire audio obéit aux deux étapes de la visite avec une conférencière, la description formelle et le commentaire scientifique.

  7. Reid Floyd dit :

    La visite du fameux village corrézien de Collonges-la-Rouge (labellisé « Plus Beaux Villages de France ») est accessible aux touristes déficients visuels grâce à la mise en place d’un circuit sensoriel avec commentaires audio-descriptifs et carnets de dessins en relief et couleurs contrastées. Les personnels de l’Office de Tourisme ont suivi la formation Braille & Culture d’accueil du public mal et non-voyant.

  8. Kirby Glover dit :

    Sa maison se situe à l’extrémité du village dans la rue rebaptisée « rue Louis Braille » (autrefois le Chemin des Buttes). Il y naît le 4 janvier 1809 et y vécut jusqu’à l’âge de 10 ans. Il revint dans sa famille régulièrement jusqu’à la fin de sa vie. Cette maison briarde typique a conservé son aspect authentique, paysan, massif. Elle est aujourd’hui classée monument historique. La commune de Coupvray, actuel propriétaire en a fait le musée Louis Braille en 1952, avec l’Organisation Mondiale des Aveugles et le Comité Louis Braille. Dans cette maison, le père de Louis Braille exerçait le métier de bourrelier. Son atelier est aujourd’hui conservé comme au XVIII ème siècle et c’est par cette pièce que commence la visite.

  9. Vendredi 24 mai dernier a été inauguré le circuit de visite adapté au public déficient visuel du village de Belcastel. En présence de M. le Maire et M. Pichot (directeur de Braille & Culture), ce ne sont pas moins de 200 personnes qui étaient présentes. Parmi elles : Cécile Lenglet, secrétaire générale de la préfecture ; Marie-Lou Marcel, députée et conseillère régionale ; Jean-Michel Lalle, vice-président du conseil général ; Sahito, délégué général japonais auprès de l’Europe ; Francis Castan, directeur départemental du tourisme ; les maires des plus beaux villages, ceux des villages du canton et des alentours ; les villageois, leur conseil municipal et bien d’autres encore. Inscrit dans le cadre de « Massif Central au bout des doigts », le projet a bénéficié du soutien de l’Europe, du Fonds national d’aménagement et de développement du territoire, du Groupe La Poste, ainsi que des Conseils régionaux Auvergne et Midi-Pyrénées. La visite du village classé «Plus Beaux Villages de France» est désormais accessible aux publics déficients visuels grâce à la mise en place d’un parcours de visite adapté avec audioguide MP3 et carnets de dessins en relief et couleurs contrastées. Une formation à l’accueil du public déficient visuel a également été dispensée auprès des personnels de l’Office de Tourisme.

  10. silver price dit :

    S’appuyant à la fois sur un audioguide spécifique et sur les différents dispositifs tactiles et sonores qui jalonnent les salles, il vous permet de découvrir l’histoire de Nantes. • Une description des salles et du thème abordé vous est proposée. Pour les objets à toucher et les cartes en relief, en braille et en gros caractères, des conseils de lecture tactile vous sont donnés. Pour d’autres objets, la découverte se fait par audio-description.• Cette visite « relativement autonome » se fait sans l’aide du personnel du musée. Pour votre sécurité et votre confort de visite, nous vous recommandons de venir accompagné(e).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

48 queries. 0,347 seconds