Semelles et nez au vent !

Par Élisabeth et Philippe Kania, propriétaires d’un gîte à  Roquefort-la-Bédoule (Bouches du Rhône)

Depuis l’ouverture de mon gîte en 2008, je pratique volontiers  l’accompagnement de mes hôtes avec enfants dans les collines afin de leur commenter la faune et la flore terrestre ou aquatique, dont j’ai une bonne connaissance.

Grillon marseillais dans les Calanques

La nature est mon domaine sous toutes ses formes (je suis apiculteur et détenteur d’un brevet de plongée sous-marine).

Au printemps 2012 le Parc National Des Calanques devrait voir (a vu) le jour après bien des péripéties. Sa création a suscité bien des controverses mais que l’on soit pour ou que l’on soit contre ce parc, la nature elle, est là et peu importe le nom qu’on lui donne. L’important c’est que l’on sache la regarder pour pouvoir la respecter en dehors de toute contrainte autoritaire. Une nature observée avec attention ne peut être que respectée car on en découvre vite sa beauté sa richesse et aussi sa fragilité.

Mathis découvre la source

L’éducation des enfants à ce niveau est primordiale et les accompagner dans cette démarche est pour moi un réel plaisir. Lorsqu’il m’arrive de faire une randonnée en tant que guide de mes hôtes et qu’il y a des enfants, je m’attache surtout à leur faire découvrir les senteurs de toutes les  plantes aromatiques. Lorsqu’ils ont froissé une branche de thym ou de romarin dans les mains il y a de fortes chances que ces senteurs se transforment en souvenir de vacances en Provence. Les odeurs ont ceci de particulier c’est qu’elles vous plongent directement dans l’émotion où vous les avez découvertes la première fois. Les essences dans le maquis sont nombreuses, les souvenirs le seront aussi, assurément. Pour peu que l’on y ajoute la recherche d’une source cachée (et il y en a !) avec  un peu de mystère autour, là on rentre directement dans le monde de Pagnol. Pour ma part, je garderai toujours en mémoire les grands yeux noirs du petit Mathis en train de photographier la source qu’il venait de découvrir au fond d’une grotte. Et ça, ce sont mes bons souvenirs à moi, un juste retour des choses.

Les calanques dans les Bouches du Rhône

Les collines de Roquefort La Bédoule  qui constituent une grande partie du Parc des Calanques sont riches et remarquables, les sentiers sont nombreux et variés, les points de vue magnifiques. Ici  la randonnée paisible s’impose naturellement comme une évidence dans le calme et la sérénité. Pour  les randonneurs un peu plus sportifs le littoral et les calanques proprement dites sont là aussi pour les satisfaire. Ce domaine de niveaux de difficultés très variées doit tout de même faire l’objet de préparations sérieuses, mais quelle récompense devant ces panoramas à couper le souffle. La végétation y est moins présente mais les falaises de calcaire blanc plongeant  dans la mer se suffisent à elles-mêmes, le spectacle est grandiose et permanent, faisant oublier les efforts consentis. Ajoutez à ce tableau, le ciel bleu et le soleil, la Provence vous apparait alors dans ce qu’elle a de plus beau. Les calanques sont le site le plus  visité de la côte avec  2.000 000 de visiteurs par an, ce qui est beaucoup, mais peut-on leur en vouloir ?

Visitez ici le gîte d’Élisabeth et Philippe

En Savoir plus :

Le parc des Calanques

Rochefort-la-Bédoule

La flore des Calanques

La faune des Calanques

Crédit photos : M. Kania, le propriétaire

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

48 queries. 0,298 seconds