Le cycle de la vie d’une feuille

 

Les arbres occupent une place à part dans le monde végétal. Indispensables à la vie sur Terre, l’homme les a de tous temps utilisés, et la société humaine ne serait pas ce qu’elle est, sans les arbres.

 

Belles couleurs en randonnée

Pour vivre et pousser, un arbre, comme tout être vivant, a ses propres besoins. Comme tout être vivant, il doit s’alimenter, respirer, transpirer, grandir, se reproduire et même mourir.

Ces activités ne se déroulent pas toutes sur l’ensemble de l’année. En effet, seule la respiration se moque des saisons, et a lieu tout au long de l’année, les autres fonctions ne sont actives que du printemps à l’automne. Bref en hiver, l’arbre un peu comme certains animaux, entre dans une phase de repos, ce qui lui permet de se protéger du froid, et plus particulièrement du gel. Ainsi, les feuillus perdent leurs feuilles afin d’offrir moins de prise au froid et au vent, alors que les résineux n’ont pas besoin de cette étape, car la résine qu’ils contiennent les protège du gel, et leur permet de continuer à assurer (au ralenti) la fonction alimentaire indispensable à leurs aiguilles.

Avant l’hiver, l’arbre s’est préparé pour le printemps suivant, en emmagasinant de l’énergie dans ses racines, et en se parant de bourgeons, prêt à éclore sous leurs chauds manteaux d’écailles.

 

 

 

 

 

 

 

En ce moment les forêts prennent une couleur spécifique à l’automne. Mais pourquoi les feuilles des arbres changent-elles de couleur ? Et pourquoi tombent-elles ?

 

• Les feuilles rouges, pourquoi ?

Dans toutes les feuilles se trouvent des pigments jaunes et orange. Ceux-ci sont dominés par la chlorophylle, un pigment vert. A l’automne, l’arbre absorbe les éléments nutritifs des feuilles, en particulier la chlorophylle. Les feuilles rouges sont un véritable cadeau de la nature : l’arbre dont les feuilles commencent à changer de couleur, continue la photosynthèse. Il produit du sucre (glucose). Mais durant les nuits froides, l’arbre ne peut transporter celui-ci dans son tronc car le métabolisme s’arrête. Le sucre reste donc dans les feuilles et produit la pigmentation rouge.

Dans notre hémisphère, il y a peu de journées ensoleillées suivies d’une nuit de grand froid, donc l’automne offre peu de feuilles rouges… Dommage !

• Les feuilles mortes , comment ?

Il est bien commun que les arbres ressentent l’énergie du soleil. Les pigments dans leurs feuilles leur signalent que les jours raccourcissent, l’arbre va donc alors se protéger. Dès que le sol est gelé, ses racines puisent moins d’eau, par exemple, un bouleau peut laisser s’évaporer par ses feuilles jusqu’à 70 litres d’eau. Un arbre qui garderait toutes ses feuilles durant l’hiver mourrait donc du manque d’eau.

Pour se protéger, l’arbre extrait les éléments nutritifs des feuilles et forme ensuite une épaisseur de liège entre la feuille et la branche. Cette couche de séparation empêche l’apport des éléments nutritifs dans les feuilles. Ceux-ci, nécessaires pour résister à l’hiver, restent dans le tronc de l’arbre. Il suffit alors d’un léger vent pour que les feuilles se décrochent et tombent.

En savoir plus :

L’arbre en France

L’arbre en Europe

Crédit photos : Free on Line Photos

 


One Response to Le cycle de la vie d’une feuille

  1. Good job at getting your points across here. I am in agreement with you on most and I think this is a great quality article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

48 queries. 0,298 seconds