La Meilleure façon de marcher

Par Martine Guilcher

Un texte sensible, de belles photos pour un itinéraire mental qui s’incarne dans une réalité très documentée, telle est la formule gagnante de la collection Pérégrine qui propose ces carnets de marche d’un genre nouveau.

Randonnée sur la route du sel

Parce qu’il y a mille et une façons d’arpenter et de regarder, « La route du Sel », inaugure une collection  qui laisse carte blanche (et pour cause !) à deux auteurs. Un écrivain et un photographe croisent leur vision sur des territoires connus et reconnus.

Loin des clichés, cette « Route du sel » a été réalisée par les Éditions Libel en partenariat avec le Parc de la Vanoise. « On a essayé de montrer une autre façon de marcher, moins formatée. Ce qui m’intéresse c’est le regard que peuvent avoir un photographe et un romancier par exemple sur le même terrain. On essaie de donner le goût de la marche. Et d’ouvrir des horizons. » confie l’éditeur Benoît Roux.

Pari réussi pour ce premier opus qui ouvre une brèche  dans les publications liées à la randonnée. Les auteurs, France Harvois et Pierre Witt, sont tous deux spécialistes de la région qu’ils ont parcouru sens dessus dessous. Et ça se sent, dans les photos mais aussi  dans ce superbe texte que nous offre France Harvois. Elle relate avec une sensibilité à fleur de mots l’aventure vécue à 9 ans que lui a raconté un octogénaire de la Vanoise. Témoignage poignant d’un monde pastoral en voie de disparition.

Morceau choisi :

«  Ma mémoire enfantine est de montagne. Cette mémoire de montée en sueur, le soleil brûlant sur ma peau et ma soif à l’intérieur. Ma soif d’être là haut et de respirer cet air qui ne sent rien, si léger, léger, à la chaleur sèche modulée par le passage des nuages. Six heures plus tôt, nous sommes partis dans le petit matin gluant et humide, dans cette odeur écoeurante et familière  de suint de bête qui maintenant m’étreint, le cœur me manque. A peine ouverte, la porte de l’ écurie, j’ai regardé la ligne là haut, la ligne noire du col sur le ciel à peine rosé – la buée aux lèvres dans le froid de l’automne. »

En savoir plus :

Couverture pour la route du sel    • Pierre Witt, photographe

    • « La Route du sel » par P. Witt et F. Harvois, Éditions Libel

 

Crédit photos : ©Éditions Libel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

48 queries. 0,381 seconds