Edito : tous les chemins mènent à Compostelle

Gîtes de France Savoie

La marche n’est plus un moyen de transport. Nous marchons, toujours plus nombreux, pour retrouver le contact avec la nature et avec notre corps, laisser notre esprit s’élever, allégé par les endorphines. Bref, pour le plaisir.

Mais il nous faut un but, et c’est là qu’intervient Compostelle, une basilique pas très loin d’un cap que nos aïeux voyaient comme le « bout du monde ». Prendre le « chemin de Compostelle », c’est partir pour l’infiniment loin. Un mois, deux mois de voyage à pied, c’est le temps de faire cent fois le tour de la terre en avion. Compostelle donne un but bien précis à nos divagations pédestres. On les enfilera comme des perles sur un collier. Vacances après vacances, année après année, on pourra emboîter les étapes du chemin et dire finalement : j’ai « fait » Compostelle, j’ai marché 1000, ou 2000 kilomètres…

On pourra choisir l’une des quatre routes traditionnelles : des sentiers de grande randonnée souvent balisés de l’emblématique coquille saint-jacques. On pourra aussi inventer son propre chemin, dessiner ses propres pérégrinations sur les cartes : tout un réseau de sentiers, dans la France entière, mettent le cap sur l’angle sud-ouest de l’Hexagone, là où le chemin de Compostelle entre en Espagne et rejoint le « Camino francès ».

Inventez votre propre chemin vers Compostelle, le « champ des étoiles ». Et sachez prendre votre temps dans les belles régions où vous conduiront vos pérégrinations. Des gîtes paisibles vous y attendent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

45 queries. 0,335 seconds