Édito « Rando et Littérature »

Par Martine Guilcher

« L’ espèce humaine commence par les pieds, nous dit Leroi-Gourhan, même si la majorité de nos contemporains l’oublie et pense que l’homme descend simplement de sa voiture. »

Un bon livre après une belle randonnée

Au delà de la boutade , on retiendra l’importance de la position verticale.
Nombreux sont les penseurs, écrivains, philosophes qui ont écrit et conçu leurs textes en marchant.

Marcher c’est bien souvent suivre les pas d’un autre marcheur, qu’il soit écrivain ou pas, marcher est un art comme la littérature. L’un nourrit l’autre, on suit les pas d’un écrivain mais on écrit aussi sur la marche. L’art de flâner, de musarder c’est aussi l’art de réfléchir, de penser et de rêver. Surtout ne pas réduire la rando à l’exercice physique, telle est la loi du marcher…

 

One Response to Édito « Rando et Littérature »

  1. J’en profite pour vous présenter « La voix des hauts lieux en Provence » un livre que Jean-Claude Barbier, écrivain-marcheur dignois, a écrit avec ses pieds et son cœur…une invitation à parcourir les montagnes des vallées de l’Ubaye, du Verdon, de la Bléone ou de l’Asse, villages oubliés, pays de la Durance et de la montage de Lure.
    Un livre-promenade dans lequel on peut se promener, choisir les textes dans le désordre, se perdre et s’évader.

    Petite présentation sur mon blog : http://www.rando.alpes-haute-provence.fr/la-voix-des-hauts-lieux/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

48 queries. 0,364 seconds