Détente en marche

Par Martine Guilcher.

 

Pour résister à la dictature de l’urgence, levez le pied !

Randonnée dans l'Aubrac_Aveyron

Signe des temps : tout va trop vite. Le culte de l’urgence impose  le surrégime permanent. Le stress gangrène notre vie quotidienne. Plus que jamais, marcher va rimer avec sérénité. Surtout quand au bout du chemin vous attendent, des bains et des spas !

Profitez d’une rando pour vous mettre au repos.

Stop au moteur en surchauffe ! Les spécialistes  sont de plus en plus nombreux à se pencher sur les pathologies  de l’urgence et leurs dégâts colateraux (suicides  dans les entreprises…).  Des études le prouvent : plus vous supportez le poids des pressions sociales ou professionnelles,  plus vous éprouvez le désir de « flotter » … Alors avant de craquer, faites des massages,  c’est plus sage ou prenez les eaux pour rester dans le bain.

On connaissait déjà les antiques vertus de l’eau de mer et de l’eau thermale mais la thalassothérapie  et le thermalisme n’ont plus l’apanage du Bien-Etre qui répond à un nouvel art de vivre. Aujourd’hui les urbains stressés, profitent aussi des vertus de la balnéothérapie  et des SPAS. En France ce marché représenterait  1,6 milliards d’euros de chiffres d’affaires (selon ISPA International Spa Association qui représente près de 3200 centres de Bien-Etre dans 83 pays). Selon ISPA, 4,8 millions de Français fréquent les SPAS, dont 68% de femmes.  Petit tour d’horizon des formules pour rester zen.

 

Jetez vous à l’eau

Bien-être dans un spaL’heure est à l’application  de la bonne vieille  formule latine « sanitas per aquas » (la santé par les eaux) dont sont inspirés les Spas.

On ne remet plus en question les vertus de l’eau de mer, et de ses oligoéléments, mais nul besoin de s’installer  au bord de l’océan pour bénéficier de bains bouillonnants, de douches à jets, de massages tonifiants ou relaxants, de relaxation musicale… On peut aussi se requinquer en s’offrant une balnéothérapie. Les soins sont les mêmes qu’en thalasso, mais l’eau est « courante ». Il n’empêche, dans un bain bouillonnant les bulles vont aussi masser le muscle. La thalasso offre la valeur ajoutée des propriétés de l’eau de mer, mais les huiles essentielles  et les eaux thermales ont leurs adeptes. Pensez aussi à la Balnéo ludisme, avec leurs jacuzzis, à côté des toboggans et de la piscine dotée de cascades et de cols de cygnes, ces centres nouvelle vague permettent autant de s’amuser que de se détendre.

 

Mettez vous aux SPAS

Exit l’époque où le Spa se résumait à installer un jacuzzi à domicile. Aujourd’hui un SPA, c’est devenu un lieu à part entière, y compris dans les chambres d’hôtes où les propriétaires proposent, espace sauna, douches multi-jets et surtout massages. Ce sont les soins phares, et de détente par excellence. Ils égrènent leurs références lointaines, massages californiens, shiatsu japonais, thaïlandais, ayurvédique … et la magie opère. Aujourd’hui la formule se décline  de multiples  sortes. On  trouve des SPAS  à la campagne, à la montagne, comme  en ville. Un bon massage permet de repousser le stress, et de recharger ses batteries, mais attention quand la personne est à fleur de peau cela peut aussi déclencher un flot d’émotions. Le massage c’est un peu l’antichambre du psy. Il permet d’éliminer les tensions qui, lorsqu’elles s’accumulent peuvent conduire à la maladie. On dit qu’on somatise quand on remplace les mots par les maux.

Autres articles Rando et Bien-être :

Sensation Bretagne  – En Mayenne, marchez zen  – Rando et trempette insolite

Crédit photos : ©Phovoir et GDF Aveyron

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

45 queries. 0,312 seconds