Contre les invasions barbares !

Par M. Estubier, propriétaire de chambres d’hôtes à Châteauneuf-Val-St-Donnat (Alpes de Haute-Provence) 

Partir à la découverte des vieilles pierres en suivant un circuit adapté, et retrouver le plaisir de la marche, voici les deux ingrédients pour réussir votre randonnée… C’est parti !

Châteauneuf-Val-St-Donnat dans les Alpes de Haute Provence

Si je vous dis vieux village, vous pensez à quoi ?

Comme de nombreux villages provençaux, celui-ci est construit sur une éminence, système de défense éprouvé contres les invasions barbares. Il est abandonné depuis la fin du XIXe siècle. Au sommet, se dressent les ruines d’un château féodal, qui fut détruit pendant la révolution (petit rappel c’était en 1793 !). Les rues du village portent des noms tels que Soubeyranne, Jarlandins, Colombier où était située l’école, ou bien encore des ruelles répondant aux noms de Four, Andronne Clastres… Quelques maisons loties au sud du village constituaient le quartier de la Bourgade. L’église Notre-Dame-de-l’Etoile, était la chapelle seigneuriale. Autre vestige à découvrir : la Chapelle St-Antoine, située à une centaine de mètres, au sud du vieux village. Elle devait être primitivement l’église paroissiale, mais trop éloignée et mal défendue, elle fut sans doute saccagée par quelques incursions guerrières, et remplacée alors par Notre-Dame-de-l’Etoile. Pourtant elle fut restaurée en 1645 sur l’ordre de Monseigneur Toussaint de Glandevès mais on continua malgré tout d’exercer le culte à Notre-Dame. Ceci grâce à la puissante influence du seigneur, qui n’était pas du tout fâché d’avoir l’église à proximité de son château, avec une tribune particulière qui le dispensait de se mêler à la foule et à ses vassaux.

Belles ruines de Châteauneuf-Val-St-Donnat (04)La randonnée :

• Alpes de Haute Provence – Vallée de l’Ubaye

• Le circuit du Vieux Village

• Lieu de départ : la place du village de Châteauneuf-Val-St-Donnat

• Durée : 1h30 pour des marcheurs moyennement entrainés

• Dénivelé/distance : environ 150 m de dénivelé en montée et 6 km en descente

Depuis la place du village, partir en direction de Sisteron, et après une cinquantaine de mètres, prendre à droite. Passer devant la fontaine des Chabannes (en profiter pour remplir les gourdes, en utilisant le robinet placé juste derrière la fontaine, car l’eau de celle-ci n’est pas portable, alors attention !).

Prendre la piste qui traverse le plan de Châteauneuf, et ensuite celle de gauche en direction de Château-Arnoux. Après la montée de quelques centaines de mètres, la piste aborde en replat, et une route en terre, à gauche, permet d’accéder au vieux village.

En face de la bergerie de la Bourride part un chemin qui longe le flanc ouest de la colline où est situé le vieux Châteauneuf. Vous découvrirez avant d’arriver au village, à droite, la Chapelle St-Antoine. Si vous continuez sur quelques mètres, le vieux village abandonné se dévoile dans toute sa solitude !

Le traverser par l’est (route en terre), et rejoindre le nord du village.

Un ancien chemin bordé de genêts odorants descend sur le hameau du Thoron, saluant avant de rejoindre la route, la source captée du Thoron, qui alimente le nouveau village.

Remonter ensuite d’une vingtaine de mètres, et prendre le chemin qui descend à gauche. Par une voie goudronnée, vous rejoignez la D951. Emprunter la piste qui monte de l’autre côté de la départementale, et rejoindre ensuite une voie qui serpente sur une petite crête au dessus du village.

Regagnez les Chabannes par une piste d’abord empierrée et ensuite goudronnée.

Une belle balade pour entendre simplement le silence qui règne désormais ici !

Visitez les chambres du Jas de l’Amagnon

En savoir plus :

Le vieux village de Châteauneuf-Val-St-Donnat

 

3 Responses to Contre les invasions barbares !

  1. Leonor Goff dit :

    Deux cours d’eau arrosent le territoire : le Coulon et le Valadas . Le Coulon prend sa source dans les Alpes-de-Haute-Provence , traverse les gorges d’ Oppedette , traverse Apt et va se jeter dans la Durance vers Cavaillon . Son parcours total est de 66 kilomètres. Une particularité rare de cette rivière est qu’elle porte deux noms : d’abord celui de Calavon , puis celui de Coulon à partir du village de Beaumettes . Le changement de nom se fait à l’ancienne limite entre les tribus gauloises des Albiques ( Apt ) et des Cavares ( Cavaillon ). Le Valadas se jette dans le Coulon, il est à sec en été .

  2. Daphne Zamora dit :

    Marseille Marseille est une ville très ancienne créée par les phocéens 600 ans avant Jésus Christ, elle est située dans le département des Bouches du Rhône de la région Provence Alpes Côte d’Azur. Sa situation privilégiée à l’abri dans une ancienne calanque en a fait le plus grand port de Méditerranée. Avec plus de 800 000 habitants, Marseille est la deuxième ville de France par sa population. Coincée entre la mer Méditerranée, les montagnes de la chaîne de l’Estaque, les massifs de l’Etoile, du Garlaban et le Massif des Calanques Marseille s’étend sur 240 km². Elle est la cinquième ville de France par sa superficie après Arles 740 km², Saintes Maries de la Mer 374 km², Laruns 248 km² et Chamonix 245 km². Gastronomie – Les navettes marseillaises remplacent les crêpes pour la chandeleur. – La bouillabaisse de poisson est le plat le plus typique de Provence.

  3. Prendre la piste qui traverse le plan de Châteauneuf, et ensuite celle de gauche en direction de Château-Arnoux. Après la montée de quelques centaines de mètres, la piste aborde en replat, et une route en terre, à gauche, permet d’accéder au vieux village.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

48 queries. 0,292 seconds