Cani-rando, ou skijöring dans le Jura

Par Martine Guilcher.

Témoignage d’Eric Poussin accompagnateur en montagne et moniteur à la « Boite à Montagne », une école de ski nordique dans la station des Rousses.

Rando avec chiens de traineaux
« Le Jura se prête bien à la pratique des activités nordiques, avec un massif très ouvert et varié au niveau des paysages. On reste au-dessous des 2000 mètres d’altitude mais on détient le record national du froid en 1985  avec moins  41° à Mouthe, dans un Doubs pas si doux.  La station des Rousses est la plus connue à seulement 1 km de la frontière Suisse. Quand on longe nos crêtes on marche chez eux. Et c’est un gros avantage car ils ont une agriculture de montagne encore très vivace et très subventionnée ce qui leur permet d’entretenir leurs alpages.

rando chien et enfantL’air du temps est au ski de fond qui revient sur le front de neige alors qu’il était en berne il y a quelques années. Les gens se tournent vers cette pratique pour découvrir l’environnement. On observe un retour à la nature dans la demande. Il faut dire qu’avec 300 km de pistes dans un massif très peu peuplé on est vite seul au monde à la sortie des villages. Un luxe que recherchent ceux qui délaissent le ski alpin. C’est sûr que pour l’adrénaline, on n’est pas les plus fun, mais on se rattrape avec le ski de fond hors trace, qui plaît aux jeunes. Reste qu’on vient chez nous surtout pour la raquette et le ski nordique, on sait qu’on ne peut pas concurrencer le ski alpin, on a d’autres attraits qui séduisent les familles. Cette clientèle panache beaucoup ses activités. Et aux Rousses ils ont l’embarras du choix entre la raquette, le ski de fond, le chien de traineau sans oublier la cani-raquette et le skijöring. La cani-raquette, les familles adorent ! C’est un peu le pendant de la balade à dos d’âne en été. C’est très ludique, dans les descentes, on fait du toboggan. On glisse sur les fesses derrière son husky de Sibérie ou son malamute d’Alaska. Même topo avec le skijöring qui a plutôt tendance contrairement au ski alpin à se pratiquer avec les chiens à la place des chevaux par ici. Le chien de traineau est devenu un produit d’appel. Les touristes apprécient ce rapport privilégié avec l’animal qui les emmène randonner. Chacun a sa boule de poil polaire, lui parle, l’appelle par son prénom, lui passe ses consignes, à droite,  à gauche. Et puis ce sont des chiens qui adorent les câlins comme les jeux dans la neige. En général on propose une demi-journée qui commence par la visite du parc à chiens. Les clients posent le harnais pour faire connaissance avec les bêtes. Et c’est parti pour 1 h ou 2 h de balade. Le molosse tire, pas toujours évident de trouver son propre rythme. Mais ce n’est pas très technique, un enfant de 8 ans peut faire une  sans problème.

En savoir plus :

La Boite à Montagne

Montagnes du Jura

Vidéo cani-rando en action

Crédit photos : ©La Boite à Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

48 queries. 0,286 seconds