« Quand les poules avaient des dents ! »

Par Dominique Boileau (SAS Gîtes de France)

Parcourez les « Ailes de l’Evolution » à Gannat (Allier) à partir du 2 avril 2014

Paleopolis à Gannat dans l'Allier

Sans doute que l‘expression, connue de chacun, vient de cette histoire que l’on pourrait croire farfelue et pourtant…C’est une évolution surprenante à découvrir absolument !

L’étroite parenté entre certains dinosaures et les oiseaux a été suspectée par des nombreux scientifiques dès le milieu du XXe siècle, sur la base de beaucoup de points communs au niveau du squelette. Mais ce n’est qu’avec une découverte en Chine d’environ 130 millions d’années, d’un grand nombre de fossiles dinosaures avec des plumes (mais incapables de voler !),  que la relation de parenté est devenue claire et presque indiscutable. Aujourd’hui, ce sont non seulement les transformations des squelettes entre dinosaures et oiseaux qui sont bien mises en avant par les fossile, mais également l’évolution des écailles vers le duvet et les plumes.

Les oiseaux ne sont plus un groupe à part, mais plutôt un sous-groupe de dinosaures particuliers, très particuliers,, seul survivant des dinosaures, bref l’époque où les poules avaient encore des dents !

La bannière Paleopolis

Pour les scientifiques-marcheurs, une petite balade ?

Le Mont Libre vous attend ! Il s’agit de l’un des plus beaux coteaux de l’Allier surplombant la ville de Gannat, en vis à vis avec le coteau des Chapelles. La continuité du coteau est un haut lieu de la paléontologie en France. Alors, cher(e)s archéologues « en herbe », profitez de l’itinéraire suivant :

Accès direct (500 m), premier chemin à droite après le camping. Sinon, départ à partir du PR 16.

Meilleure période : mai (orchidées) ou septembre pour la flore (Aster amelle)

Niveau : facile

 Randonnée d’environ : 11 km.

Durée : environ 3 h

Et aussi, venez découvrir les petites bêtes et apprendre à reconnaître quelques papillons facilement reconnaissables comme le Citron, le Demi-deuil, les Lycènes et bien d’autres encore…

Vous trouverez à proximité : espace muséographique Rhinopolis, le coteau des Chapelles, le coteau du Puy-Saint-Jean (Artonne).

Pensez à prendre de bonnes chaussures et de l’eau !!

 

Où séjourner ?

Locations vacances Gîtes de France dans l’Allier

En savoir plus :

Parc Paleopolis

Crédit photos : Parc Paleopolis

 

 

2 Responses to « Quand les poules avaient des dents ! »

  1. On a parfois des squelettes entiers, pas seulement des morceaux, et il arrive qu’on ait autre chose que des os, par exemple des restes de peau, des plumes, des traces des organes internes. On connaît aussi des empreintes de pas et des œufs de dinosaures, et même des excréments. On dispose donc de pas mal d’éléments, en plus des squelettes qui donnent aussi de bonnes informations, pour reconstituer la biologie des dinosaures et leur mode de vie. On peut même reconstituer leur température corporelle en étudiant les isotopes de l’oxygène conservés dans leurs os. Comment évalue t-on l’intelligence des dinosaures ? Ce n’est pas facile. La taille du cerveau à elle seule n’est pas un très bon guide. On s’intéresse plutôt à ce que l’on peut connaître de leur comportement: vie ne groupe, soins apportés aux petits, etc. Les empreintes de pas, les structures de ponte peuvent nous renseigner. Elles font penser que les dinosaures pouvaient avoir des comportements ressemblant à ceux des oiseaux, ce qui suggère qu’ils n’étaient pas si stupides qu’on l’a souvent cru.

Répondre à Tristan U. Becker Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

48 queries. 0,297 seconds